thematique.laclasse.com
Echange avec l'auteur


> Répondre à cet article


    Les personnages : les petits marmitons
    2 novembre 2007, par Annick Béraud
    le site d’annick béraud

    Je suis Annick Béraud de l’école Pierre Corneille. J’ai des CE1 et comme je l’ai dit pendant la réunion, j’écris une pièce de théâtre que je transformerai plus tard en BD. Les enfants ont choisi leur personnage et sont tous des légumes ou des fruits.
    Voici mon scénario :
    Chocolatine est une petite fille qui ne mange que du chocolat. Or un jour elel tombe malade et la fée des légumes lui conseille afin de guérir, d’aller dans le potager pour préparer une soupe de légumes et une salade de fruits. C’est là que les légumes vont se mettre à parler, chanter et même danser. Elle va les découvrir et finir par les apprécier.

    Quels sont les conseils que tu peux me donner ? Dans les dialogues je compte utiliser les expréssions courantes utilisées avec les légumes (citron pressé, rouge comme une tomate, faire le poireau, grosse comme une patate, etc ...)

    A bientôt



      Les personnages : les petits marmitons
      13 novembre 2007, par Michel

      Félicitations à tous pour votre histoire ; ce projet semble avancer avec pertinence...

      Annick, voici les premiers conseils qui me viennent en te lisant :

      - Le choix des légumes, acteurs essentiels,est important...Leur silhouette plus ou moins reconnaissable est un bon argument pour réussir le casting, (ex : poireau ou aubergine sont meilleurs que chataigne ou betterave) ainsi que, je suppose, leur appartenance au potager, lieu de l’intrigue...

      - N’hesitez pas à dessiner d’après nature, pour bien comprendre ce qui rend chaque légume ou fruit particulier...

      - Il reste ensuite à animer ces personnages comestibles avec nos expressions et caractères humains,comme cela a été souvent très bien fait...mais faites bien attention que ni une couleur trop vive, ni une quantité de détails trop grande, ne parasitent la lecture que lecteur doit en avoir...

      Par ailleurs, la compréhension directe d’un dessin est plus forte que si un texte qui l’accompagne est indispensable... ( un test en aveugle réussi auprés des autres camarades est un bon indice)...

      Je reviens prochainemment pour préciser et compléter ces quelques lignes, qui j’éspère t’aideront un peu...



Suivant
Les personnages
 
   
 
 
 
ACCUEIL >>  Le projet >>  Archives 2007-2008 >>  CE1 école P. Corneille
Plan du site Contact