thematique.laclasse.com

 

 

Visite à l’école privée St Charles à Amplepuis
mardi 14 mars 2006 , par Helene (Erasme)



Dédicace de Michel Méral

Le dessinateur fait (...)

Les élèves sont nombreux

Explications en dessins
 

La visite s’est encore très bien déroulée. La classe comprenait 32 élèves.


Chacun a commencé par poser ses questions au dessinateur :
Voici quelques exemples de questions qui ont été posées :
Combien de temps travaillez-vous par jour ? Combien de temps mettez-vous pour faire un album ? Avez-vous fait des BD pour enfants ? Rencontrez-vous d’autres dessinateurs ? Est-ce que quelqu’un vous aide ? Est-ce difficile de travailler de chez soi ? Quels sont les inconvénients de ce travail ? Êtes-vous connu ? Quelles études avez-vous faites ? Dessinez-vous à l’aide de l’ordinateur ? Combien de vignettes y a t’il dans vos BD ? Combien de pages dans vos BD ? Quel est l’étape qui vous intéresse le plus dans votre travail ? Quelle scène aimez-vous faire dans une BD ?


Michel Méral a ensuite donné quelques conseils techniques quant au dessin de planches de BD : utiliser le gros plan pour exprimer une émotion, ne pas utiliser le bord de la vignette comme sol surlequel on fait marcher le personnage, donner de l’espace au dessin à l’intérieur de la vignette, prévoir le nombre de vignettes qui serviront à raconter l’histoire, et ce que l’on va exprimer dans chacune d’elles en précisant si ce sera raconté par gros plans ou plan éloigné... Ne pas forcément coller les bulles près des personnages ; dessiner les bulles seulement après avoir écrit le texte de la bulle ; pour dessiner un personnage, il faut savoir que le crâne d’un enfant est toujours plus gros et arrondi que celui d’un adulte, que les yeux se trouvent plutôt vers le milieu de la tête plutôt que vers le haut ; ne pas dessiner trop de rides pour présenter un vieillard mais plutôt le caractériser par un corps voûté, avec une canne, et 2-3 rides au maximum.


Le thème de l’histoire choisit par les enfants tourne autour du personnage de St Barthélémy, l’inventeur de la machine à coudre, qui a marqué la ville d’Amplepuis. Les enfants ont commencé par un travail de recherche, comme font les dessinateurs de BD, et sont allés visiter le musée de St Barthélémy pour pouvoir s’imprégner du personnage.


La deuxième partie de la visite, s’est déroulé comme dans les autres visites : un groupe prend connaissance du site, pendant que l’autre s’exerce à dessiner une planche de 4 vignettes dans laquelle ils sont tenus de raconter une histoire entière, en utilisant au moins une vignette de plan éloigné, un gros plan et un plan moyen.


Le cours terminé, Michel Méral n’a pas manqué de faire une dédicace à la classe.




Documents joints


Dédicace de Michel Méral

Le dessinateur fait (...)

Les élèves sont nombreux dans cette classe, mais ils sont captivés...


Les élèves sont nombreux

Explications en dessins

Après avoir examiné les dessins de chaque élève, Michel Méral dévoile des astuces techniques pour mieux raconter son histoire.



 
 
ACCUEIL >>  Comptes rendus des rencontres >>  Visite à l’école privée St Charles à Amplepuis
Plan du site Contact